L’Égypte achète 4 Falcon à Dassault

Selon La Tribune, le groupe français d’aviation Dassault a conclu un contrat avec l’état égyptien pour la vente de 4 avions supplémentaires.

Ce contrat, dont le montant est évalué à près de 300 millions d’euros, porte sur la livraison de 4 avions Falcon 7X.

Ces petits avions auront pour mission de remplacer l’actuelle flotte à usage gouvernementale, composée d’avions américains.

En février 2015, l’Égypte avait déjà acheté 24 Rafale à Dassault

 

Airnbnb épinglé pour ses impôts

Selon Le Parisien, le site internet de location immobilière entre particuliers, Airbnb, qui a déclaré 4,95 millions d’euros de chiffre d’affaires en France, en 2015, n’aurait payé que 69.168 euros d’impôts au fisc français l’année dernière.

Le quotidien affirme ainsi que la plateforme a déclaré un CA de 4,95 millions d’euros en 2015, pour un bénéfice net de 166.373 euros.

Les journalistes s’interrogent pourtant face à ces chiffres, alors que le site touche près de 10% sur les locations effectuées et qu’il se vantait, au début du mois d’aout, d’avoir dépassé la barre des 10 millions de voyageurs accueillis en France via son service, depuis 2008.

Plusieurs manœuvres d’optimisation fiscale, dont le fameux siège en Irlande, où les impôts sur les sociétés sont très faibles, sont envisagées pour expliquer les faibles impôts payés par Airbnb en France. De quoi soulever une immense polémique et susciter la colère des utilisateurs.

 

Le CA de SFR en baisse

Selon un communiqué publié par le groupe le mardi 9 aout, le chiffre d’affaires de SFR a connu une importante chute au premier trimestre 2016.

Au premier semestre 2016, le groupe SFR a essuyé une perte nette de 84 millions d’euros, soit un recul de son CA de 4,2%.

Le communiqué de SFR justifie cette chute par une « perte d’abonnés sur un an », mais il estime que ses investissements, notamment dans la 4G et la fibre, vont lui permettre de récupérer de nombreux abonnés particuliers, la tranche qui a été la plus touchée par les pertes du groupe.

Rapprochement PUF/Belin ?

Les deux maisons d’édition PUF et Éditions Belin pourraient se rapprocher cette année…

Un porte parole du réassureur Scor, actionnaire majoritaire des Presses universitaires de France (PUF), mais également des Éditions Belin, a confirmé l’information du Monde selon laquelle il réfléchirait à un rapprochement financier et opérationnel entre les deux institutions.

Selon le prote parole, ce projet « fait l’objet des procédures habituelles d’information-consultation des instances de représentation du personnel ».

Les salariés des PUF, qui éditent notamment la célèbre collection Que sais-je?, ont déjà fait part de leur accord.

 

Crédit photo : ActuaLitté, Flickr (Creative Common)

Fiscalité : Google répond

Le patron de la multinationale Google a tenu à répondre aux polémiques sur les méthodes d’optimisation fiscale du groupe.

Dimanche 17 juillet, le PDG de Google, Sundar Pichai, a répondu aux questions du quotidien allemand Die Welt, qui accuse la compagnie de ne pas payer autant d’impôts qu’elle devrait.

« Globalement, nous payons nos impôts de manière analogue à la moyenne du taux d’imposition dans l’OCDE. Dans le cadre du droit fiscal existant, la plupart des entreprises payent la plus grande partie de leurs impôts dans leur pays d’origine », a-t-il répondu.

Il affirme que Google respecte la loi et se contente de pratiquer légalement de l’optimisation fiscale.

Moins d’entreprises crées en juin

Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee, le nombre d’entreprises crées au moi de juin 2016, en France, a diminué.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié aujourd’hui les chiffres concernant les créations d’entreprises françaises en juin.

Après deux mois consécutifs de hausses de créations d’entreprises, le mois de juin est marqué par une chute de 1,3%.

« Le repli des immatriculations de micro-entrepreneurs (-3,9%), n’est pas compensé par la hausse des créations d’entreprises classiques (+0,6%) », a précisé l’organisme dans un communiqué.

Airbus quitte Dassault

Le géant européen de l’aéronautique, Airbus, va quitter le groupe Dassault, en revendant ses dernières parts de la société.

Jeudi 9 juin, Airbus a annoncé sa volonté de vendre ses actions Dassault Aviation, qu’il possédait à hauteur de 23,6 %.

Ce retrait s’est fait progressivement depuis deux ans. Selon le communiqué publié le lendemain, vendredi 10 juin, le groupe souhaite se séparer de ces actifs « non stratégique », afin de récupérer un « produit brut total » qui est estimé à 2,37 milliards d’euros.

En juillet 2014, lorsqu’Airbus a commencé à se désengager, il possédait 46,3 % de Dassault Aviation.

SNCF : une grève à 20 millions par jour

La SNCF a annoncé que les actuels mouvements sociaux qui la secouent, et en particulier les grèves, lui coûtent 20 millions d’euros par jour.

Des pertes sèches de 20 millions d’euros par jour pour l’entreprise publique : voilà comment la direction de la SNCF tire la sonnette d’alarme.

Les différentes grèves qui bloquent les transports ces dernières semaines, ont pour motivation la lutte contre le projet de loi travail, ainsi que les négociations sur le temps de travail des cheminots.

Une information confirmée par le Directeur de la société, Guillaume Pepy, qui explique que « le coût du mouvement atteint aujourd’hui près de 300 millions d’euros ».

Loi Travail : Hollande ne lâche pas

Interrogé sur les troubles qui secouent la France et par la loi El Khomri, à l’origine de la gronde populaire, François Hollande a affirmé qu’il ne reculera pas.

« Je tiendrai bon ». Voilà les mots employés par le Président de la république, François Hollande, en déplacement au Japon, pour répondre aux mouvements d’opposition à la loi travail dite El Khomri.

Alors que « les organisations appellent à poursuivre et amplifier les mobilisations », selon l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, Fidl, UNL, le gouvernement ne veut pas céder.

« Je tiendrai bon parce que je pense que c’est une bonne réforme », a ainsi déclaré le chef de l’état vendredi 27 mai.

Commande géante pour le chantier naval français

L’entreprise de construction naval de Saint-Nazaire, STX France a signé une commande record pour la construction de 3 paquebots de croisière.

Quelques jours à peine après avoir livré à la compagnie américaine Royal Caribbean Cruises le plus grand paquebot de croisière au monde, l’Harmony of the seas, STX France vint de conclure un nouveau commande massive avec le géant du tourisme américain.

Ce contrat porte sur la livraison, pour un montant total de 2,5 milliard d’euros, de trois nouveaux paquebots.

Alors que l’entreprise semblait condamnée à la fermeture il y a quelques années, elle a désormais de beaux jours devant elle.

 

1 2 3 4 5