HD Média Groupe et Maison Actuelle : pour vivre dans l’air du temps

Le retour des beaux jours sonne le glas de l’hiver, et annonce presque l’arrivée… de l’été ! Comme à son habitude, HD Média Groupe était en pleine ébullition afin de proposer à ses lecteurs, le tout nouveau numéro de Maison Actuelle.

 

Pour cette édition printemps-été 2018 de Maison Actuelle, HD Média Groupe n’a pas lésiné en matière de conseils et de contenus. Toujours très pointues et dotées d’une véritable expertise, les astuces proposées dans Maison Actuelle se sont parées des couleurs chaudes et enivrantes du printemps.

 

Les lecteurs du groupe HD Média Groupe pourront, comme à l’accoutumée, retrouver les précieux conseils de professionnels, et enfin façonner leurs logements à leur image.

 

Dans ce numéro, tout est passé au peigne fin. Les passionnés de décoration peuvent ainsi bénéficier de conseils adaptés à la tendance, et pourront être fiers d’évoluer dans un élément en accord avec l’air du temps.

 

Ce mois-ci, Maison Actuelle est placé sous le signe de la modernité et du talent. Du sol au plafond, de la chambre à coucher au jardin, rien n’est laissé au hasard. HD Média Groupe et ses rédacteurs dénichent les meilleures tendances, qui feront le bonheur de demain.

Groland perd son président, Christophe Salengro

La chaine de télévision Canal + a été tristement marquée la semaine dernière. Vendredi, Christophe Salengro, connu pour son rôle phare dans l’émission « Groland » est décédé à l’âge de 64 ans. 

Il était une figure historique sur Canal + depuis 1992. « Canal + à l’immense tristesse d’apprendre la disparition de Christophe Salengro président de la principauté de Groland, comédien et danseur, figure historique de la chaîne », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« Notre phare s’est éteint. Depuis ce matin, les Grolandaises et les Grolandais vivent dans le noir », ont déclaré Jules-Edouard Moustic et Benoit Delépine, créateurs de l’émission. Toutes les équipes de Groland s’associent à leurs propos.

Indépendamment de son rôle iconique chez Groland, Christophe Salengro était également connu pour avoir joué dans de nombreuses comédies au cinéma comme « Radio Corbeau » d’Yves Boisset, ou encore « Crédit pour tous », de Jean-Pierre Mock.

A la fin des années 1980, il avait fait sensation en apparaissant nu dans une pub pour la marque de revêtements de sol Gerflor, avec une dalle auto-adhésive comme cache-sexe.

Les Grolandaises et Grolandais ont fait leurs adieux à leur président «pour l’éternité». Un hommage en vidéo a été rendu samedi à son interprète Christophe Salengro, décédé vendredi dernier à l’age de 64 ans.

Canal+ dédiera par ailleurs à Christophe Salengro la soirée spéciale pour les 25 ans de «Groland» programmée le 14 avril prochain.

 

 

La CNIL met en demeure la société Direct Energie

Lancé en 2015, le compteur Linky de la société « Direct Energie » a été placé dans plus de 35 millions de foyers. Depuis, il suscite énormément de polémiques que ce soit sur les ondes émises qui poseraient problèmes à certains, ou sur les données collectées.

En ce début de semaine, la présidente Isabelle Falque-Pierrotin de la Commission National de l’Informatique et des Libertés, a mis en demeure la société Direct Energie. Cette sanction intervient « en raison d’une absence de consentement à la collecte des données de consommation issues du compteur communicant Linky ».

 

« A l’occasion de l’installation du compteur communicant Linky, la société a demandé au gestionnaire de réseau de distribution, la société Enedis, de lui transmettre les données de ses clients correspondant à leur consommation journalière d’électricité ainsi que des données de consommation à la demi-heure. Ces données ne peuvent cependant qu’être recueillies qu’après avoir obtenu le consentement des personnes concernées », a indiqué la CNIL qui avait à deux reprises décidé d’effectuer des contrôles afin de s’assurer de la conformité de ce dispositif à la loi informatique et libertés de 1978.

La CNIL reproche également à la société Direct Energie la manière dont elle avance la collecte des donnés à ses clients. La société explique aux consommateurs qu’ils pourront activer le compteur à leur guise, ainsi que la collecte des informations. Mais en réalité, le client ne consent uniquement à la collecte des informations, car l’activation du compteur ne dépend pas de Direct Energie, mais d’Enedis.

Grâce aux compteurs communicant Linky, les consommateurs peuvent avoir un retour juste et précis sur leur consommation, les aidant à terme à budgétiser leur dépense énergétique.

Les informations relevées sont par la suite transmises à Enedis, filiale à 100 % d’EDF chargée de la gestion et de l’aménagement de 95 % du réseau de distribution d’électricité en France. Une fois que les informations sont détenues par Enedis, cette dernière les fait suivre à Direct Energie, sans que les consommateurs aient été préalablement prévenus.

 

Nutella : la police doit intervenir (vidéo)

Les forces de police ont du intervenir à l’occasion d’une émeute provoquée par une promotion sur le Nutella.

Ces images ont à la fois choqué et amusé la France entière. La semaine dernière, plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montraient les émeutes causées par une promotion sur un pot de Nutella.

En cause, la chaine de supermarchés Intermarché. Pour une promotion à durée limitée, allant sur une période de deux jours du 25 au 27  janvier.

Cette réduction de 70% sur le tarif habituel de la pâte à tartiner proposait donc des pots de 950 grammes au tarif de 1,41 euro.

Une opération commerciale qui aura été victime de son succès puisque les acheteurs se sont rués dans les quatre magasins de France qui proposaient cette offre et ont dévalisé les pots de Nutella, créant plusieurs émeutes, dont une où la police à du séparer les acheteurs compulsifs de Nutella.

Du cote de Ferrero , qui possède Nutella, on s’est désolidarisé de l’opération, rejetant la responsabilité sur les distributeur Intermarché.

«La société Ferrero souhaite rappeler que cette promotion a été décidée de manière unilatérale par l’enseigne Intermarché», a tenu à préciser le groupe dans un communiqué.

Loi Travail : Macron dérape sur les fainéants

Les déclarations du Président de la république, Emmanuel Macron, concernant l’application de sa loi travail ont choqué de nombreux observateurs…

En marge de son voyage d’Etat en Grèce, à Athènes, Emmanuel Macron a annoncé qu’il ne comptait pas reculer face aux agitations sociales, programmées à partir de cette semaine, afin de lutter contre son projet de réforme du Travail.

Pour ce faire, il a employé une phrase qui a fortement déplu à de nombreux chroniqueurs et éditorialistes : il a annoncé qu’il « serait d’une détermination absolue et ne céderait rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ».

De quoi énerver les journalistes, dont l’une de Libération, Alexandra Schwartzbrod, qui regrette que « dans un pays qui sort tout juste d’une campagne électorale clivante et brutale, on ne gouverne pas en injuriant une partie de la population ».

Et cette dernière de poursuivre, en expliquant que « Emmanuel Macron a été élu parce qu’il incarnait l’espoir d’une autre façon de faire de la politique, moins excluante. Et voilà qu’il se comporte comme un maître d’école sous la IIIe République, distribuant coups de règle et coups de trique à chaque cours magistral ».

Même son de cloche du côté de Jean-Emmanuel Ducoin, éditorialiste à L’Humanité, pour qui « nous savons désormais qu’Emmanuel Macron, usant et abusant d’un tel degré d’implication verbale pour exprimer sa haine du bas-peuple et des Français qui ne pensent pas comme lui, dirige les affaires de l’État avec toutes les formes inspirées par le mépris. À commencer par le principal, le pire, celui qui détermine le sens de son action : le mépris de classe ».

 

Pierre Ménès avoue son salaire dans TPMP

Le présentateur de télévision spécialisé dans le football, Pierre Ménès, est à nouveau au cœur d’une polémique après avoir donné le salaire qu’il percevra cette année en tant que chroniqueur de TPMP.

Tous les ans, l’animateur polémique Cyril Hanouna fait le buzz et relance son émission en renouvelant son stock de chroniqueurs.

Après avoir accueilli un temps Nabilla, l’animateur a testé de nombreuses autres personnalités variées.

Cette année, c’est donc le journaliste sportif et blogueur Pierre Ménès, qui participera à l’émission.

Ce dernier a d’ailleurs avoué lors d’une interview qu’il gagnerait 700 euros par émission, en précisant « 700 balles, c’est assez insignifiant niveau pognon ».

Une déclaration sans langue de bois qui a choqué de nombreux internautes.

Maison Actuelle : tirage réussi

Le tirage Maison Actuelle, tête de gondole déco et art de vivre du groupe d’édition spécialisé HD Média, bénéficie de l’engouement grandissant et jamais démenti autour des problématiques de décoration et de design chez les consommateurs français.

Depuis plusieurs années, les Français semblent devenus de véritables professionnels de la décoration. D’ailleurs, une grande chaine de télévision nationale comme M6 surfe sur cette vague avec plusieurs émissions dédiées à cette thématique, dont le célèbre D&Co, qui a grandement participé à démocratiser ces questions.

Dans ce contexte, un magazine haut de gamme, dédié à la décoration d’intérieur et d’extérieur, ne pouvait que s’imposer dans le paysage de la presse française.

C’est le cas de Maison Actuelle, qui s’adresse aux professionnels du secteur, mais reste accessible à tous, notamment grâce à la qualité de ses illustrations et aux nombreux conseils distillés au long de ses pages.

Dans chaque numéro, les spécialistes de la décoration de Maison Actuelle dressent un état des lieux des tendances du moment, tout en apportant de nombreux conseils aux lecteurs.

Maison Actuelle est un titre du groupe Presse Actuelle, spécialisé dans les médias professionnels, qui édite également les magazines Cheminée Actuelle, Déco Mag, ainsi que Maison & Jardin actuels dont le dernier numéro est en kiosque depuis le début de l’été.

Repenser l’économie : un ouvrage passionnant

Dans Repenser l’économie, les économistes François Geerolf et Gabriel Zucman nous donnent des clés pour faire évoluer notre société.

Est-il possible de concevoir la mise en place, à l’échelle planétaire, d’un système économique alternatif, plus soucieux de l’homme et de l’écologie ?

Depuis la crise des subprimes de 2008 et les conséquences dramatiques qu’elle a eu sur les économies de toute la planète, mais surtout au niveau social, la population prend peu à peu conscience que le système économique actuel n’est plus au service de l’homme.

Désormais, c’est l’homme qui est au service de l’économie mondialisée.

Paru aux éditons La découverte en 2012, Repenser l’économie nous donne quelques clés pour une révolution douce de notre système économique. Un système qui pourrait être plus durable, plus respectueux de l’environnement et des humains.

Cet ouvrage pédagogique a également le mérite de se lire très facilement et d’être fort accessible. Une belle surprise.

 

Groupe HD Media : le succès au rendez-vous

En misant sur des revues hyperspécialisées et haut de gamme, les responsables du groupe de presse HD Média ont réussi à créer un modèle économique rentable, dans un secteur pourtant en crise. Un exemple porteur d’espoir pour les acteurs français de la presse papier.

Face à l’avènement du net et à ses conséquences désastreuses sur les modèles économiques de la presse papier, certains acteurs du secteur comme le groupe HD Média ont adopté des stratégies payantes, qui leur permettent de tirer leur épingle du jeu. En l’occurrence, deux choix stratégiques expliquent le succès du groupe HD Média : la segmentation et l’exigence.

Une segmentation du lectorat réalisée de fait, par la production de revues ultra spécialisées et sectorielles, qui évitent la concurrence et permettent de cibler au mieux leurs audiences.

Une exigence, ensuite, par la volonté de proposer une revue extrêmement qualitative à ses lecteurs. Cet aspect luxueux dans les produits et sujets développés par les magazines du groupe se retrouve logiquement dans les maquettes de ces revues : style épuré et classieux, papier de qualité, photos et visuels de grande qualité, tout est fait pour faire de ces magazines des frontières vers le monde de l’élégance.

Ainsi, avec ses magazines spécialisés, Maison Actuelle, Deco Mag, Maison & Jardin Actuels, ainsi que Cheminée Actuelle, le groupe HD Média vise un lectorat passionné et exigeant. Les annonceurs sont particulièrement friands de cette audience ciblée et qualitative, qui leur assure des retours marketing et communicationnels inégalables.

Les annonceurs se bousculent donc pour disposer d’un espace sur les titres du groupe HD Media, dont les choix stratégiques ont permis une rentabilité qui dure depuis les 8 années que les magazines ont été lancés.

Matthieu Pigasse et Xavier Niel achètent AB Production

Mediawan, le fonds d’investissement de Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton a annoncé qu’il allait acheter le groue AP, pour un montant proche de 270 millions d’euros.

Le groupe AB est devenu célèbre avec les séries AB Production, dans les années 90, comme (entre de nombreux autres) Hélène et les Garçons, Premier Baiser, ou encore Salut les Musclés.

Depuis, ce groupe a continué à produire des créations audiovisuelles, mais il s’est également positionné en tant que diffuseur, avec ses chaines dont RTL9, Golf Channel ou AB Moteurs.

Il s’agit donc d’un rachat important dans le secteur médiatique. D’ailleurs, Mediawan ne cache pas ses intentions qui sont de devenir «leader européen des contenus» audiovisuels.

Une ambitions expliqué par Matthieu Pigasse, qui a déclaré :

«Nous allons utiliser AB comme plateforme de départ pour créer le premier groupe indépendant de contenus en Europe. Nous allons réaliser un certain nombre d’acquisitions dans quelques semaines ou quelques mois, dont la valeur cumulée sera facilement supérieure à 1 milliard d’euros».

 

1 2 3 5