Californie : Blue, un robot économique pour les tâches domestiques

Le robot Blue en action

 

Des chercheurs de l’Université de Berkeley en Californie (Etats Unis) ont mis au point un robot baptisé Blue. Très économique, il est conçu pour effectuer des tâches domestiques les plus élémentaires. Il devrait également être mis à la disposition des scientifiques pour les aider à faire avancer les recherches sur l’intelligence artificielle de demain.

Démocratiser l’usage des robots

Une équipe de chercheurs en génie mécanique, informatique et génie industriel de l’université de Berkeley, en Californie, vient de concevoir un robot low-cost, baptisé Blue. Fabriquée par impression 3D, cette machine devrait démocratiser l’usage des robots en société. Jusqu’ici, le prix des robots constitue le plus gros obstacle à leur déploiement dans la vie courante, surtout dans les ménages. La plus part d’entre eux coûtent des centaines de milliers de dollars, contre seulement 3000 dollars pour Blue. L’objectif étant d’offrir à tous la possibilité d’utiliser un robot à domicile.

Équipé de moteurs performants et de bras aussi flexibles (7 degrés de liberté) que puissants, Blue se différencie des autres robots par sa conscience du milieu qui l’entoure. En effet, il est doté d’un système de vision par ordinateur avec perception de la profondeur, lui permettant de reconnaître le contexte et de comprendre ce qu’on attend de lui.

Un robot qui n’est pas préprogrammé

Dans une vidéo réalisée par les chercheurs de Berkeley, on peut voir Blue faire du café en maniant assez adroitement les pinces au bout de ses bras articulés. Il passe ensuite à la machine à laver. Malgré quelques imprécisions dans les gestes, Blue accomplit parfaitement les tâches qu’on lui a assignées. Son fonctionnement repose sur un procédé d’essai-erreur qui lui permet de se perfectionner progressivement, comme un enfant qui apprend.

Du coup, les actions de Blue ne sont pas préprogrammées. Il est mis en situation réelle sans jamais avoir été entrainé à cela. Il est tout de même piloté à distance, par l’opérateur, grâce à des manettes de réalité virtuelle.

Faire avancer les recherches sur l’IA

Blue a été aussi conçu pour aider les scientifiques dans leur recherche sur l’intelligence artificielle. « L’IA a tant fait pour les robots, mais on voulait créer un robot pour faire avancer l’IA » a expliqué Pieter Abbeel, professeur en charge du projet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.