Télévision : Orange cesse de diffuser les chaînes d’Altice ; des discussions en cours pour rétablir le signal

Un écran avec le logo de BFMTV, chaîne d'Altice

 

Depuis ce jeudi matin, Orange ne diffuse plus BFMTV, RMC Découverte et RMC Story faute d’accord de rémunération avec Altice. Temporaire, cette interruption vise à relancer les discussions entre les deux parties. Une réunion a lieu cet après-midi.

Le signal rétabli d’ici 24 heures

Après Free lundi dernier, c’est au tour de l’opérateur Orange de couper jeudi matin (9H) le signal des chaînes d’Altice, à savoir BFMTV, RMC Découverte et RMC Story. Les deux parties n’ont pas réussi à trouver un accord de rémunération. « Le groupe Altice a décidé de modifier profondément les conditions de distribution de ses chaînes de la TNT gratuites (…), indique l’opérateur. Orange et le groupe Altice n’ont pas trouvé d’accord sur ces nouvelles conditions. Dans ce contexte nous sommes contraints d’interrompre momentanément l’accès à cette chaîne sur la TV d’Orange ». L’entreprise télécom a dit être confiant quant à une reprise des discussions, tout en précisant qu’elle ne « transigera pas sur les principes qui font l’équilibre entre opérateurs et diffuseurs ». Les abonnés Orange pourront toutefois continuer à regarder les chaînes en branchant leur box sur l’antenne de la TNT et via les applications sur Internet, également disponibles via une AppleTV.

Le signal pourrait être rétabli «dans les 24 heures» affirme une source proche du dossier. Cette interruption temporaire vise à relancer les discussions entre les deux groupes. En fin de matinée, le patron d’Altice, Alain Weill, a d’ailleurs annoncé en conférence de presse qu’il changeait de stratégie face aux fournisseurs d’accès. Il accepte désormais que les opérateurs diffusent gratuitement ses chaînes mais compte leur faire payer le replay. Alain Weill a indiqué qu’une réunion avec les responsables d’Orange aura lieu cet après-midi.

« Il y a un équilibre entre les éditeurs de chaînes et les opérateurs »

Depuis plusieurs mois, le groupe Altice réclame aux opérateurs télécoms une rémunération pour relayer ses chaînes. Alain Weill estime que c’est une question de survie face à la rude concurrence des nouveaux modes de consommation que sont les plateformes de streaming de type Netflix ou Amazon Prime. Mais les diffuseurs répondent qu’il n’y a pas de raison de payer pour des chaînes gratuites et pour lesquelles les groupes télévisuels ne payent pas l’usage des fréquences. « Nous considérons qu’il y a un équilibre entre les éditeurs de chaînes et les opérateurs que nous sommes : en transportant gratuitement les chaînes, nous leur assurions une audience, sans demander de rémunération en retour », a expliqué Stéphane Richard, PDG d’Orange. Après avoir donné gain de cause à TF1 et M6 l’année dernière, les opérateurs refusent surtout d’ouvrir la boîte de Pandore, puisque toutes les autres chaînes demanderaient à être rémunérées.

On sait que le groupe de téléphonie ne craint pas les bras de fer juridique, comme dans la polémique Korek (Irak) et Orange qui avait fini devant les tribunaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.