Cryptomonnaie, le sport pour convertir les masses ?

Les devises virtuelles bien qu’enregistrant de nouveaux adeptes chaque jour, sont toujours en proie à l’hostilité des pouvoirs publics. Mais cela pourrait très vite changer grâce au concours du monde sportif.

Le bitcoin est désormais une monnaie légale au Salvador, MasterCard après Visa et PayPal, envisage de l’accepter pour ses transactions. Chaque nouveau jour avec son lot de nouveaux adhérents aux cryptomonnaies. Et pourtant, la perspective d’user d’une monnaie numérique au même titre que celle fiduciaire, reste encore très peu admise, voire exécrée par une large partie des gouvernants. De Paris à Washington, sans oublier Londres ou encore Bruxelles, la crainte vis-à-vis des devises virtuelles reste la même : une trop grande volatilité couplée à un manque de régulation préjudiciable au fonctionnement de l’économie, selon ses détracteurs. D’où le haro régulièrement lancé contre les acteurs du secteur dans les cercles décisionnaires.

Pour autant, les adeptes des cryptomonnaies ne désarment pas. Convaincus de tenir à travers ces devises numériques le moyen d’échange de demain, les crypto-fans rivalisent d’initiatives pour tenter de rallier le plus de monde possible à leur cause. À cet égard, l’univers du sport semble constituer pour eux un tremplin. C’est en tout cas ce que démontre la tendance en cours depuis quelques années.

La crypto à la mode

Au football, Lionel Messi vient de se voir rémunérer avec des fans tokens de Socios, entreprise émettrice de ces devises numériques spécialement dédiées aux fans du sport. Le même Socios est également présent sur les maillots des équipes comme la Juventus Turin ou Watford. En Italie, crypto.com vient d’être plébiscité parmi les sponsors officiels de la ligue de football. Aux États-Unis, la firme FTX totalise à elle seule des accords publicitaires d’un montant de 360 millions de dollars dans des domaines aussi variés que le basketball, le baseball et le esport.

Progressivement, les cryptomonnaies s’emparent d’un monde sportif jamais en marge d’une opportunité de se faire de l’argent. L’addiction de cet univers friand des gros investissements aux jeux d’argent en est une illustration. Les acteurs du sport sont toujours prêts à s’engager pour peu qu’il y ait au bout une promesse de gains. Et les ressources financières ne sont pas un problème pour les investisseurs en cryptodevises.  Ce dont ils ont besoin eux, c’est d’arriver à élargir suffisamment leur base afin que les monnaies virtuelles poursuivent leur trajectoire ascendante de ces derniers mois. Il naît dès lors un mariage de raison entre les deux acteurs. Jusqu’à quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.