Le New York Times s’empare de The Athletic

Le quotidien new-yorkais va débourser 550 millions de dollars pour le rachat de l’un des sites d’informations sportives les plus réputées du secteur actuellement. Objectif : faire grandir son empire ainsi que sa base d’abonnés payants.

Il visait les 10 millions d’abonnés numériques et papiers en 2025. Mais l’objectif pourrait être réalisé plus tôt que prévu. C’est en tout cas ce qu’espère le New York Times (NYT). Le prestigieux quotidien américain a en effet annoncé, jeudi 6 janvier, l’acquisition prochaine de The Athletic, site d’actualité sportive contre 550 millions de dollars en espèces.

Un investissement aussi conséquent témoigne de l’importance de ce média dans l’univers de la presse américaine en général. Lancé à New York en 2016 par Alex Mather et Adam Hansmann, deux ex de la plateforme Strava, The Athletic est un pure player dont le modèle économique repose sur les abonnements payants. Son site web est de fait épuré de la publicité.

Résultats encourageants

Fort d’un groupe de 600 employés, dont 400 journalistes parmi les plus chevronnés, The Athletic couvre plusieurs disciplines sportives sur 47 marchés différents, allant des États-Unis à la France, sans compter le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Canada, etc. Avec un journalisme fondé sur des formats au long cours, ainsi que l’avaient promis ses fondateurs il y a cinq ans.

Ses formules d’abonnement facturées à partir de 7,99 dollars ont depuis attiré 1,2 million de souscripteurs. Il a généré environ 65 millions de dollars de revenus l’année dernière. Mais avec des pertes d’exploitation de 55 millions de dollars sur la même période. Signe d’une croissance en plein ralentissement, le média s’était débarrassé de 8% de son personnel à l’été 2020, selon le site d’information The Wrap, en raison des conséquences de la crise du Coronavirus.

Pari

Cela n’effraie pas pour autant le NYT. Ce dernier compte augmenter le nombre de ses abonnements grâce sa dernière acquisition dont la rentabilité ne devrait intervenir qu’en 2023. Le quotidien new-yorkais aux huit millions d’abonnés dispose d’un trésor de guerre évalué à un milliard de dollars en espèces susceptible d’aider The Athletic à grandir. La transaction qui devrait se conclure au plus tard le 1er avril verra les fondateurs du site d’informations sportives restés en place. Avec toutefois un éditeur nommé par le NYT en la personne de David Perpich, un cadre de longue date de la maison.

Le Times s’est développé à coups d’acquisitions, avec le rachat tour à tour de Wirecutter, Sweethome, Serial Productions, entre autres ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.