Bourse : L’euro stable face au dollar après avoir perdu du terrain mardi

Une caissière manipulant des billets d'euro à Nuremberg en Allemagne

 

Mercredi midi sur le marché des changes, l’euro se stabilisait de 0,06% à 1,1361 dollar, après avoir perdu du terrain la veille suite à des commentaires de responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed). La livre baissait face au dollar, à 1,2676 dollar pour une livre, et se tassait face à l’euro à 89,62 pence pour un euro.

La FED sonde les taux d’intérêts

L’euro se stabilisait mercredi midi face au dollar. Il se remettait timidement des commentaires de responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed). Vers 09H00 GMT (11H00 HEC), la monnaie européenne s’échangeait à 1,1360 dollar au lieu de 1,1367 mardi soir. Derek Halpenny, analyste pour MUFG, explique que « Le dollar s’est quelque peu repris (mardi), malgré certaines données économiques décevantes aux Etats-Unis, principalement du fait des précautions du président de la Fed Jerome Powell qui n’a pas cautionné explicitement les prévisions du marché ». L’institution américaine, qui ne veut pas exagérer sa réaction sur certains facteurs du marché, se planche tout de même sur une éventuelle baisse des taux d’intérêt face aux incertitudes liées à la guerre commerciale et au ralentissement de la croissance économique.

« Comment les relations sino-américaines vont-elles évoluer ? »

Pour l’instant tout le monde attend ce que va donner le sommet d’Osaka (Japon) qui se tiendra les vendredi et samedi prochains. Au cours de ce rendez-vous, les Présidents Trump et Xi Jinping devraient se rencontrer. De leurs discussions, dépendra largement le comportement du marché. C’est pourquoi les analyses appréhendent : « Comment les relations sino-américaines vont-elles évoluer ? Avec quelles conséquences sur l’économie mondiale ? Une économie mondiale, dont on scrute les pulsations : est-elle vraiment en train de ralentir ? Si oui, avec quelle ampleur ? Dans ce cas, que vont faire les banques centrales et d’abord la Fed, qui réunira son comité de politique monétaire le 31 juillet (en n’oubliant pas le Conseil des gouverneurs de la BCE, le 25 du même mois) ? ».

Les autres devises

Vers 09H00 GMT ce mercredi, la devise britannique baissait face au dollar, à 1,2676 dollar pour une livre, et se stabilisait face à l’euro à 89,62 pence pour un euro.

Le yen cédait face au billet vert, à 107,44 yens pour un dollar contre 107,20 yens mardi soir, et se dépréciait également face à l’euro, à 122,06 yens pour un euro contre 121,84 yens la veille.

La monnaie chinoise perdait à nouveau face au dollar : elle valait 6,8826 yuans pour un dollar contre 6,8798 mardi à 15H30 GMT.

L’once d’or valait 1.410,54 dollars contre 1.423,45 dollars la veille au soir.

Le bitcoin progressait à nouveau et valait 12.603,36 dollars, contre 11.366,24 dollars mardi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Devise : L’euro remonte face au dollar, après que la FED a émis des inquiétudes sur l’inflation

Une femme manipulant des billets d'euro à Nuremberg en Allemagne

 

L’euro est remonté un peu face au dollar ce mardi, après que Jerome Powell a émis des inquiétudes face à la faiblesse de l’inflation. Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) a aussi semblé ouvrir la porte à une discussion sur une éventuelle baisse des taux d’intérêt.

Plus de 50% de chance de voir les taux baisser en juillet prochain

A 19H GMT ce mardi, l’euro progressait face au billet vert à 0,13% et se négociait à 1,1256 dollar contre 1,1241 dollar lundi à 21H00 GMT. Cette légère remontée est intervenue après que le président de la banque centrale américaine a fait part des doutes de l’institution américaine sur la faiblesse de l’inflation. Jerome Powell a semblé ouvrir la porte à une discussion sur une éventuelle baisse des taux d’intérêt. Il a également indiqué que la réserve fédérale surveillait de près l’évolution de la guerre commerciale entre Washington et Pékin Chine, afin d’être « prête à agir de manière à soutenir l’expansion ».

Selon Christopher Low de FTN Financial, si « La porte est maintenant ouverte à une discussion sur une baisse des taux lors de la prochaine réunion (du Comité de politique monétaire de la Fed, FOMC) dans deux semaines », il reste à savoir si d’autres membres tels que James Bullard monteront au créneau et militeront en faveur d’un abaissement. Le président de la Fed de St Louis, James Bullard a déjà estimé lundi qu’une baisse des taux pourrait être « bientôt nécessaire » au regard de la faiblesse persistante de l’inflation. Avec cette déclaration, il devient le premier membre votant du FOMC à envisager une telle possibilité.

Dorénavant donc, la possibilité que les taux baissent fin juillet 2019  est passée au-dessus de 50%, selon l’outil FedWatch de la plateforme boursière CME.

Les autres devises face à l’euro et au dollar

Les autres principales devises ont généralement progressé face au dollar ce mardi. A 19H00 GMT, le yen baissait légèrement face à l’euro, à 121,72 yens pour un euro, et se stabilisait face au billet vert, à 108,14 yens pour un dollar. La monnaie britannique s’appréciait à 1,2703 livre le dollar à la clôture et à 88,61 pence pour un euro. Le franc suisse se stabilisait face à la devise européenne, à 1,1159 franc suisse pour un euro, mais montait légèrement face au billet vert, à 0,9914 franc suisse pour un dollar. La monnaie chinoise a terminé à 6,9079 yuans pour un dollar, contre 6,9037 yuans pour un dollar lundi vers 15H30 GMT. A 08H20 GMT, l’once d’or se pesait jusqu’à 1.329,63 dollars, un plus haut depuis trois mois. Quant au bitcoin, il valait 7.583,04 dollars, contre 8.556,11 dollars lundi soir.