Cash Investigation épingle Free et Lidl

Cash Investigation, l’émission d’enquêtes de la chaîne du service publique France 2, présentée par la journaliste Elise Lucet, va épingler, cette semaine, deux géants pour leur gestion RH : Lidl et Free.

Le retour de l’émission d’ELise Lucet pour cette rentrée, était très attendu, tant les méthodes de l’enquêtrice sont régulièrement au cœur de polémiques.

En effet, le ton inquisiteur et les méthodes d’investigation parfois à la frontière de la légalité, sont souvent critiqués chez les producteurs de cette émission, dont le montage est aussi souvent critiqué par les personnes y qui sont visées.

Ainsi, le premier épisode de la saison revient cette semaine  sur la manière dont deux entreprises bien connues, Free et Lidl, traitent leurs employés.

On a pourra y découvrir avec stupeur une déshumanisation totale des salariés de ces deux groupes, dont certains reçoivent leurs ordres de machines…

Elise Lucet s’est également penchée sur l’importance des licenciements dans ces deux groupes, dont de nombreux se font dans des conditions douteuses.

Ce premier épisode, intitulé, Le monde merveilleux du travail”, sera diffusé sur France 2, demain, mardi 26 septembre, à 20h55. Chacun se fera son idée…

Matthieu Pigasse et Xavier Niel achètent AB Production

Mediawan, le fonds d’investissement de Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton a annoncé qu’il allait acheter le groue AP, pour un montant proche de 270 millions d’euros.

Le groupe AB est devenu célèbre avec les séries AB Production, dans les années 90, comme (entre de nombreux autres) Hélène et les Garçons, Premier Baiser, ou encore Salut les Musclés.

Depuis, ce groupe a continué à produire des créations audiovisuelles, mais il s’est également positionné en tant que diffuseur, avec ses chaines dont RTL9, Golf Channel ou AB Moteurs.

Il s’agit donc d’un rachat important dans le secteur médiatique. D’ailleurs, Mediawan ne cache pas ses intentions qui sont de devenir «leader européen des contenus» audiovisuels.

Une ambitions expliqué par Matthieu Pigasse, qui a déclaré :

«Nous allons utiliser AB comme plateforme de départ pour créer le premier groupe indépendant de contenus en Europe. Nous allons réaliser un certain nombre d’acquisitions dans quelques semaines ou quelques mois, dont la valeur cumulée sera facilement supérieure à 1 milliard d’euros».