Tiktok : Face à la menace d’une interdiction aux Etats Unis, ByteDance veut vendre sa branche américaine

Un panneau publicitaire de Tiktok (Photo : Tiktok).

 

Après que Donald Trump a menacé d’interdire Tiktok aux Etats Unis, ByteDance, la maison-mère chinoise de la très populaire application a proposé de vendre sa branche américaine pour la sauver.

Pour sauver TikTok aux Etats-Unis, ByteDance, la maison mère chinoise du réseau social est prête à vendre la branche américaine de l’application, après la décision de Donald Trump de l’interdire outre-Atlantique. En effet, après des semaines de rumeurs et de pression, Donald Trump avait annoncé vendredi qu’il allait interdire dans son pays le réseau social. La Maison Blanche avait indiqué quelques heures auparavant que le président s’apprêtait à signer un ordre officiel pour obliger ByteDance à se séparer de TikTok, au nom de la protection de la sécurité nationale.

« Le président Donald Trump a dit “ça suffit” (…), donc il va prendre des mesures dans les jours qui viennent en réponse aux divers risques pour la sécurité nationale que posent les logiciels liés au Parti communiste chinois », a dit le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo lors d’une interview sur la chaîne Fox News. La menace d’une interdiction de TikTok aux Etats-Unis intervient dans un contexte de tensions politiques et commerciales entre Washington et Pékin.

Tiktok tient à rester aux Etats Unis

« Même si nous ne commentons pas les rumeurs et les spéculations, nous sommes confiants en le succès à long terme de Tiktok », a réagi ByteDance. « Nous sommes ici pour rester », a ajouté samedi Vanessa Pappas, la responsable de la branche américaine de l’application, qui a souligné le « déferlement de soutien » de la part de la communauté TikTok. Elle se dit surtout fière des 1500 employés américains et fait valoir les « 10 000 emplois additionnels » que le groupe chinois va créer aux Etats Unis « au cours des trois prochaines années ».

Microsoft en négociations avancées avec ByteDance

D’après le Wall Street Journal, Microsoft était en cours de négociations avec ByteDance, le samedi, pour l’acquisition des activités américaines de TikTok. L’agence Reuters précise que le groupe chinois sortirait complètement du capital et Microsoft Corp reprendrait TikTok aux Etats-Unis. Certains investisseurs de ByteDance, basés sur le sol américain, pourraient se voir offrir l’opportunité de prendre des participations minoritaires dans l’activité. Aussi, la nouvelle proposition de ByteDance prévoit que Microsoft soit en charge de la protection de toutes les données d’utilisateurs sur le territoire américain.

Un milliard d’utilisateurs dans le monde

La plateforme de divertissement TikTok se prévaut d’un milliard d’utilisateurs dans le monde. Elle n’existe pas en Chine, où ByteDance opère une appli sur le même principe, mais séparée, avec un nom différent. TikTok a particulièrement renforcé sa popularité à la faveur du confinement, mesure phare contre la pandémie du coronavirus, entre mars et juin.

Stolen : l’application éphémère

L’application pour Smartphones Stolen a rapidement été fermée malgré un succès fulgurant.

Stolen n’aura été qu’une météorite… Alors que cette application a connu un succès phénoménal, avec 40000 téléchargements en trois jours, ses créateur l’ont finalement rapidement fermée.

Cette application qui permettait d’acheter des profils Twitter aura pâtit de deux problèmes essentiels : un manque de modération, ainsi que l’absence de consentement de la part des joueurs.

Alors qu’elle n’en était qu’à sa version beta, Stolen a définitivement baissé le rideau.