Loi travail : Hollande déterminé

Interrogé à la radio sur les mouvements sociaux liés à la loi travail, François Hollande a assuré que le gouvernement “ne cédera pas” sur ce dossier.

Mardi 17 mai, le Président de la République était invité aux micros d’Europe 1. Il est notamment revenu longuement sur la loi El Khomri, sur le 49.3 et sur l’économie nationale.

La « loi travail » passera, « je ne céderai pas », a-t-il insisté concernant la grogne, notamment au sein de son propre camps, autour de cette loi.
Il a également tenu à réaffirmer ses propos sur la France qui “va mieux” :
« Quand j’ai eu cette formule, ce n’est pas pour dire tout va bien. […] Ce n’est pas un propos de circonstance, ou de campagne. C’est une réalité ».

Valls reçoit les étudiants

A la suite des mouvements étudiants contre le projet de loi travail du gouvernement, le Premier ministre, Manuel Valls a reçu ce matin les principaux syndicats étudiants.

Déjà malmené par l’opposition sur son recul au sujet de la déchéance de nationalité, Manuel Valls sait qu’il doit tenir sur la loi travail.

Pourtant, les mouvements lycéens et étudiants se développent et le succès des nuits debout remet en cause la légitimité du gouvernement.

Manuel Valls doit donc à la fois donner des gages aux organisations lycéennes et étudiantes, en espérant limiter leurs mouvements sociaux, et se montrer ferme pour sauver la face.

Réforme du travail : Hollande persiste

François Hollande a défendu fermement le projet de loi El Khomri sur la réforme du travail, lundi 14 mars.

A l’occasion de l’inauguration de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes pour la microfluidique, François Hollande est revenu sur le projet de loi sur le travail qu’il a revu tout le weekend avec son premier ministre, Manuel Valls, après les premiers mouvements sociaux de la semaine dernière.

“Nous devons réformer, oui, réformer”, a-t-il martelé, avant de préciser sa pensée :

“Ce n’est jamais simple de réformer puisque nous sommes tous conscients que ce qui existe fait partie de notre vie et que ce qui n’existe pas encore peut la changer”.

Avec ce projet très controversé, en particulier dans leur propre camp, François Hollande et Manuel Valls risquent gros…