Forte mobilisation à Belfort

La ville de Belfort va connaitre aujourd’hui une importante mobilisation, en réaction à la décision du groupe Alstom de fermer son unité de production locale.

L’annonce par les portes parole du géant Alstom du projet de fermer l’usine de Belfort, a été vécue comme un lourd traumatisme par tous les salariés du site, par les habitants de la région et même au niveau national, par les Français qui connaissent trop bien ce phénomène de désindustrialisation et ses conséquences désastreuses.

Ainsi, si l’usine Alstom de Belfort devait fermer ses portes, cela créerait une réaction en chaine qui finirait par tuer le tissu économique local. Avec plusieurs milliers d’emplois directs et indirects menacés, se sont de trop nombreux foyers qui se verraient privés de ressources.

Pour cette raison, la ville de Belfort et le conseil départementale de Franche Comté ont décidé d’organiser une journée de mobilisation “ville morte”. A cette occasion, 10.000 autocollants de soutien aux employés d’Alstom ont été distribués.

Les transports seront gratuits toute la journée et une grande manifestation est organisée. Elle partira à 14h, de la Maison du Peuple.

Une pétition contre des indemnités parlementaires

Une pétition a été lancée sur le site change.org, afin de s’opposer à la hausse des indemnités des conseillers régionaux de Bourgogne.

A la suite des changements de régions, les élus de la nouvelle région Bourgogne/Franche-Comté ont voté une augmentation de leurs émoluments, les faisant passer à 2280 euros bruts mensuels (contre 1900 € précédemment).

Un vote qui a choqué de nombreux citoyens, dont certains ont décidé de lancer une pétition en ligne afin de revenir sur cette augmentation.

Des dizaines de milliers de personnes ont rapidement signé cette pétition…