Morandini, c’est fini ?

Les responsables d’i-Télé ont annoncé la suspension de l’émission de Jean-Marc Morandini, Morandini live, de manière provisoire.

Les opposants à la venue de Jean-Marc Morandini sur i-Télé ne se sentent pas vainqueurs pour autant. Au contraire, ils ont annoncé qu’ils n’arrêteraient pas le conflit social dans lequel ils sont entrés il y a plusieurs semaines, tant que l’émission ne serait pas totalement supprimée de la grille des programmes de la deuxième chaine d’actualités de France.

Ainsi, les syndicats ont commenté la décision de la direction de la chaine avec un certain scepticisme. “C’est une suspension, pas un retrait, et plutôt par manque de moyens techniques. Rien n’a bougé, la direction reste sourde à nos revendications”, a expliqué un responsable syndical d’i-Télé, avant de préciser sa pensée : si on arrêtait la grève, Morandini serait sur l’antenne dès ce soir alors que, justement, on fait la grève pour demander son retrait !”.

En effet, la direction de la achaine a annoncé dans un communiqué rapide la suspension de l’émission, mais en précisant qu’il s’agissait de motifs techniques, le personnel de la chaine étant en gréve, qui ne remettent pas en question la présence du présentateur sur la chaine et que ce dernier reprendrait son Morandini Live, dès que la gréve serait terminée.

De quoi énerver les journalistes de la chaine. “Cette annonce ne change rien, c’est même un cocktail Molotov”, a déclaré l’un d’eux.

 

Lagardère Active : départ de Jérôme Bellay

Le créateur de France Info et de LCI, Jérôme Bellay a annoncé cette semaine son départ de Lagardère Active, où il travaillait depuis 1996.

Ce journaliste intransigeant, connu pour avoir toujours un cigare à la bouche, quitte donc ses fonctions à 73 ans.

Cet ancien patron de la radio Europe 1 était, depuis 2013, directeur de la rédaction du JDD.

De nombreux proches ont rappelé le professionnalisme et l’éthique d’un homme qui a toujours déteint dans le microcosme journalistique dont il n’était pas issu.