Cnews bientôt première chaîne d’info en France ?

Le duel à distance que se livrent BFMTV et la chaîne du groupe Bolloré pourrait bien tourner très bientôt à l’avantage de cette dernière. Rien ne semble en mesure d’ébranler la dynamique portée par ses principales têtes d’affiche, dont Éric Zemmour notamment.

Cnews et BFMTV viennent de passer une drôle de semaine. Les deux principales chaînes d’information se sont livrées à un combat acharné afin de grappiller le maximum de part d’audience. Et à l’heure du bilan, les comptes semblent davantage favorables au média appartenant à Vincent Bolloré. Cnews a en effet considérablement réduit son retard sur sa grande rivale ces derniers jours. BFMTV reste en tête grâce à une avance de 0,1 point de part d’audience seulement. Mais pour combien de temps ? La question n’a été autant d’une telle acuité depuis la naissance de la télévision dirigée par Serge Nedjar il y a quatre ans. Et pour cause, la chaîne d’information suscite l’adhésion massive de l’opinion. À tel point qu’elle a aujourd’hui multiplié par 2,3 sa part d’audience en deux ans, selon TV Magazine.

Des têtes de gondole polémistes

Les données publiées le week-end dernier témoignent d’un pic d’audience en faveur de Cnews le soir principalement. C’est en effet à cette période de la journée que se déroulent nombre de ses émissions portées par certains personnages qui à l’évidence retiennent l’attention du public. Il s’agit entre autres de Punchline animée par Laurence Ferrari, L’Heure des livres d’Anne Fulda, L’Heure des Pros 2 de Pascal Praud et Face à l’info dont les principales têtes d’affiche sont Christine Kelly et Éric Zemmour. Ce duo en l’occurrence apparaît aujourd’hui comme la locomotive de Cnews grâce à ses audiences quotidiennes frôlant le million de téléspectateurs.

Ascension à marche forcée

Et pourtant, Face à l’info n’attire pas que des téléspectateurs ravis devant leur télévision. La journaliste Christine Kelly et son collègue Éric Zemmour font l’objet de nombreuses critiques parfois même au-delà de la France pour leurs interventions à l’antenne. Le second ayant été condamné à de multiples reprises pour appel à la haine raciale par la justice. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) épinglait pas plus tard qu’en mars dernier, l’émission pour des propos tenus par le même Zemmour à l’antenne envers les mineurs étrangers. Une sanction pécuniaire de 200 000 euros avait été infligée par le gendarme de l’audiovisuel, au grand dam de la chaîne qui revendique sa liberté d’expression. Son patron Serge Nedjar s’est récemment défendu de toute dérive raciste ou xénophobe, se posant en média ouvert à tous et à tous les sujets.

Record d’audience pour les Bleus

Les Français ont été particulièrement nombreux à regarder le match de l’équipe de France dimanche soir, permettant à M6 de battre ses records d’audience.

Selon les chiffres publiés par Médiametrie lundi 4 juillet, plus de 17,2 millions de téléspectateurs ont suivi le match de l’équipe de France contre l’Islande, dimanche 3 juillet.

Ce match des quarts de finale de l’Euro de football organisé en France a ainsi permis à “la petite chaine qui monte” de réaliser le meilleur score d’audience de son histoire.

Au niveau national, il s’agit du plus gros score d’audimat depuis 10 ans, avec du foot, déjà, pour la finale de la coupe du monde 2006.

 

Crédit photo : Xavier Naltchayan, Flickr (Creative Common)