Repenser l’économie : un ouvrage passionnant

Dans Repenser l’économie, les économistes François Geerolf et Gabriel Zucman nous donnent des clés pour faire évoluer notre société.

Est-il possible de concevoir la mise en place, à l’échelle planétaire, d’un système économique alternatif, plus soucieux de l’homme et de l’écologie ?

Depuis la crise des subprimes de 2008 et les conséquences dramatiques qu’elle a eu sur les économies de toute la planète, mais surtout au niveau social, la population prend peu à peu conscience que le système économique actuel n’est plus au service de l’homme.

Désormais, c’est l’homme qui est au service de l’économie mondialisée.

Paru aux éditons La découverte en 2012, Repenser l’économie nous donne quelques clés pour une révolution douce de notre système économique. Un système qui pourrait être plus durable, plus respectueux de l’environnement et des humains.

Cet ouvrage pédagogique a également le mérite de se lire très facilement et d’être fort accessible. Une belle surprise.

 

Semaine de la Tunisie : l’économie en avant

La semaine de la Tunisie, organisée à Grenoble, a été l’occasion de redécouvrir l’importance du potentiel économique de la Tunisie.

On se souvient tous des images émouvantes de la révolution tunisienne. Ben Ali, le dictateur qui entassait une fortune géante dans son château, en compagnie de son épouse Leila Ben Ali, avait été chassé du pouvoir par le peuple tunisien révolté.

Depuis, la Tunisie se redresse peu à peu, à l’image de son économie.

Ainsi, à l’occasion de la semaine de la Tunisie, organisée du 11 au 13 mai 2017, à Grenoble, par l’association présidée par Taoufik Hasnaoui, « Unité Pour La Tunisie » (UPLT), un forum économique sera organisé, autour du thème  « L’attractivité et les défis du nouveau climat des affaires en Tunisie ».

C’est la troisième année consécutive que l’association organise cette semaine de la Tunisie, devenue un rendez-vous incontournable, grâce au succès du mouvement.

De nombreuse animations, notamment musicales seront également programmées.

 

 

2300 euros pour les bottes de Cloclo

Un fan a acheté, lors d’une vente aux enchères, des bottes ayant appartenu à Claude François, pour un montant de 2300 euros.

L’hôtel des ventes Honfleur Enchères, dans le Calvados, a annoncé avoir vendu une paire de bottines blanches à talons, au prix record de 2300 euros, lors d’une vente aux enchères qui a eu lieu dimanche 12 juin.

Les enchères avaient pourtant été lancées au tarif plus raisonnable de 1000 euros, mais il faut croire que la ferveur des fans de Cloclo dépasse les limites.

On ose espérer que ces bottines sont à la taille de l’acquéreur…

 

Les artistes pour les quotas

Près de 2000 artistes ont signé une pétition en faveur des quotas de chansons françaises sur les ondes des radios.

Alors qu’une cession parlementaire est prévue cette semaine pour évoquer la loi sur les 40% de chansons françaises diffusées obligatoirement à la radio, la Sacem a lancé une pétition pour soutenir cette réglementation.

Au nom de l’exception culturelle française, la France oblige les radios à diffuser 40% de chansons françaises. Pour éviter que les parlementaires ne songent réellement à mettre fin à ce statut, la Sacem a pris les devant et diffusé une pétition signée par près de 2000 artistes, dont de nombreuses célébrités, comme Renaud, Charles Aznavour, ou encore Francis Cabrel.

Affaire  à suivre…

Lagardère Active : départ de Jérôme Bellay

Le créateur de France Info et de LCI, Jérôme Bellay a annoncé cette semaine son départ de Lagardère Active, où il travaillait depuis 1996.

Ce journaliste intransigeant, connu pour avoir toujours un cigare à la bouche, quitte donc ses fonctions à 73 ans.

Cet ancien patron de la radio Europe 1 était, depuis 2013, directeur de la rédaction du JDD.

De nombreux proches ont rappelé le professionnalisme et l’éthique d’un homme qui a toujours déteint dans le microcosme journalistique dont il n’était pas issu.

 

Les Visiteurs 3 : échec commercial ?

Bien qu’il soit en tête du classement hexagonal des films les plus vus au cinéma pour sa première semaine d’exploitation, Les Visiteurs 3 fait bien moins bien que les deux épisodes précédents.

Selon les chiffres du classement national français publiés cette semaine, le troisième volet des aventures des Visiteurs a réuni 1,15 million de spectateurs dans les salles obscures pour sa première semaine de sortie. Il se place en tête du classement devant Kung Fu Panda 3.

Pourtant, ce nouvel opus, unanimement descendu en flèche par les critiques, a attiré pour sa première semaine d’exploitation (du 6 au 12 avril 2016) deux fois moins de spectateurs que son prédécesseur, Les Visiteurs 2 – Les Couloirs du temps, sorti en 1998.

Avec un coùt impressionnant, reste à savoir si le film deviendra rentable sur la durée.