RATP : le nouveau pass Navigo Easy rentre en service ce mercredi

Une carte Navigo Easy

 

Navigo Easy, le tout nouveau passe des voyageurs occasionnels, a été présenté ce mardi 11 juin, avant sa commercialisation ce mercredi. Disponible au prix de 2 euros, cette carte est particulièrement destinée aux usagers occasionnels et aux touristes. Non nominatif et sans abonnement, elle permet d’acheter à l’avance des tickets à l’unité, en carnet, un forfait journée, des tickets de bus à destination des aéroports Orly et Roissy…

Navigo Easy fonctionne comme un « portefeuille » numérique

Ce mercredi 12 juin, la RATP mettra en service son nouveau pass baptisé Navigo Easy. Cette carte sera disponible dans toutes les stations du réseau pour un montant de 2 euros. Particulièrement destinée aux voyageurs occasionnels et aux touristes, elle servira à stocker jusqu’à 30 tickets classiques ou de charger directement les tickets à l’unité, les carnets, un forfait Navigo Jour, des forfaits dits «antipollution» et «Fête de la musique» et des tickets Roissy ou Orly sur un même titre. Navigo Easy est rechargeable en illimité et fonctionne comme une sorte de « portefeuille » numérique. Non nominatif, elle pourra être prêtée à une autre personne. Mais lors d’un voyage chaque passager devra avoir un pass. « Pour un adulte voyageant avec un enfant, il faudra donc deux cartes » a expliqué Xavier Guepet, directeur de la communication d’IDF-Mobilités.

« Chaque année, ce sont 500 millions de titres qui sont jetés »

La nouvelle carte ne facilitera pas que le déplacement des Franciliens et des touristes. Elle contribuera également à diminuer la pollution comme c’est le cas avec les cartes actuelles. Pour Sébastien Mabille, attaché de presse chez Ile-de-France Mobilités, « Il y a un enjeu écologique » car « Chaque année, ce sont 500 millions de titres qui sont jetés » dans les décharges ou sur la voie publique. « C’est fini, les tickets qui se démagnétisent dans votre poche. C’est fini ces dizaines d’euros perdus avec des tickets d’un autre siècle. Aujourd’hui le carnet de tickets s’appelle Navigo Easy », s’est réjoui Valérie Pécresse en inaugurant ce titre de transport sur les bornes de la station Trinité-d’Estienne d’Orves à Paris. La région Ile-de-France a surtout comblé son « retard sur la billettique par rapport aux autres métropoles européennes », a-t-elle ajouté.

La fin du carnet de tickets prévue en 2020

Parallèlement au Navigo easy, une autre carte appelée «Liberté +»  sera également mise en service. Nominatif, ce pass permettra aux utilisateurs de voyager librement avant d’être débité à hauteur du nombre de trajets réalisés seulement le mois suivant. Le carnet de tickets, lui, sera abandonné mi-2020, suivi du ticket unique à l’horizon 2021.

 

1500 emplois français pour Amazon

Le géant américain de la livraison à domicile, Amazon, a annoncé qu’il allait créer 1500 emplois en France, cette année.

Les représentants français de la multinationale ont publié un communiqué, lundi 20 février, pour annoncer ces embauches massives.

Ces 1500 postes en CDI concerne des postes d’ingénieurs, mais également de personnes non qualifiées. Ils seront recrutés essentiellement en Somme et en Ile-de-France.

Selon  le directeur des opérations France d’Amazon, Ronan Bolé, “Les recrutements (…) ont d’ores et déjà démarré”.

Amazon dispose déjà de 4000 salariés en France. Son objectif est de créer “1500 emplois en CDI supplémentaires d’ici la fin de l’année 2017”, selon le communiqué.

On ne sais pas si la polémique concernant la fiscalité d’Amazon est liée à cette décision…

 

Loi El Khomri : les gréves causent d’importants bouchons

Plusieurs centaines de kilomètres de bouchons ont été déplorés, jeudi 31 mars, en Ile-de-France, en raison de la gréve des transports contre la loi sur le travail portée par la ministre El Khomri.

Le secteur des transports publics était en gréve, ce jeudi 31 mars, afin d’exprimer son désaccord avec le projet de loi dit “El Khomri” sur le travail.

De nombreux franciliens ont donc du prendre leurs voitures pour se déplacer, engorgeant encore plus un trafic déjà dense.

Vers huit heures du matin, ce sont près de 400 kilomètres de bouchons qui ont été recensés par le site Sytadin.