Le geste fiscal du gouvernement

Selon les Échos, le gouvernement s’apprêterait à annoncer une baisse des impôts sur le revenu correspondant à un milliard d’euros.

La baisse forfaitaire de l’impôt sur le revenu est donc bien en projet pour le gouvernement, qui table sur une baisse de 1 milliards d’euros.

Cette somme est tout de même deux fois moins élevée que les deux milliards initialement prévus. Le Brexit et la faible croissance sont à l’origine de cette baise des ambitions.

Cette mesure devrait surtout toucher les classes moyennes.

 

 

 

Pas de croissance au deuxième trimestre

La France n’aura pas connu la croissance tant attendue au deuxième trimestre 2016…

L’Insee a publié ses derniers chiffres sur la croissance française, qui ne sont pas positifs, puisque le PIB s’est stabilisé et n’a pas connu de nouvelle progression tant attendue.

En effet, le gouvernement tablait sur une hausse de la croissance française de 0,3% sur cette période.

La croissance de la France n’a donc pas bougé au deuxième trimestre, quand celles de l’Allemagne et de l’Angleterre progressaient respectivement de 0,4% et de 0,6%.

 

 

Moins d’entreprises crées en juin

Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee, le nombre d’entreprises crées au moi de juin 2016, en France, a diminué.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié aujourd’hui les chiffres concernant les créations d’entreprises françaises en juin.

Après deux mois consécutifs de hausses de créations d’entreprises, le mois de juin est marqué par une chute de 1,3%.

« Le repli des immatriculations de micro-entrepreneurs (-3,9%), n’est pas compensé par la hausse des créations d’entreprises classiques (+0,6%) », a précisé l’organisme dans un communiqué.

Le cloud booste Amazon

Le géant américain a encore publié des chiffres très positifs. Une croissance portée par le cloud ?

Avec un bénéfice net de 513 millions de dollars lors du premier trimestre 2016, cela fait désormais quatre trimestres de suite qu’Amazon dégage des bénéfices.

Le distributeur en ligne doit une partie de ces succès à sa filiale crée il y a dix ans, Amazon Web Services (AWS). Le groupe y propose de mettre ses serveurs et son infrastructure informatique dans le cloud, au service de ses clients.

Cette formule connait un franc succès, avec une croissance de 64%, tandis que ses profits ont triplé et dépassé les 604 milliards. De quoi donner un coup de pouce au bilan globale de la multinationale.

 

 

 

La croissance repart

Les chiffres sur la croissance de la France connaissent un rebond encore meilleur que ce que les économistes avaient prévu.

François Hollande ne cesse d’affirmer depuis quelques jours que « ça va mieux ». Les derniers chiffres semblent lui donner raison.

Ainsi, selon la première estimation sur la croissance française au premier trimestre 2016, publiée le 29 avril par l’Insee, le PIB aurait augmenté de 0,5 % sur cette période, après avoir progressé de 0,3 % au quatrième trimestre 2015.

Une croissance encore plus soutenue que les 0,4% sur lesquels comptaient l’Insee ou la Banque de France.

 

Retour de la croissance pour Danone

Le géant de l’agroalimentaire, Danone, a annoncé dans un communiqué ses résultats financiers pour l’année 2015, qui a été positive pour le groupe.

En effet, avec un résultat net qui a progressé de 14,6%, atteignant la somme de 1,2 milliards d’euros, il y a de quoi satisfaire les actionnaires.

Logiquement, les ventes de Danone sur 20150 ont également fait un bond de 6%, avec 22,4 milliards d’euros.

Le retour de la croissance européenne explique en grande partie ces bons résultats.